ETG-Troyes Plus on se rapproche de la fin de saison et plus les matchs deviennent décisifs. D’autant plus quand on joue contre un adversaire direct pour le maintien. C’est le cas ce soir avec le déplacement à Troyes. Une victoire permettrait de ne pas trop se soucier des résultats des autres, une défaite relancerait Troyes pour le maintien.

Troyes et l’ETG pourraient se retrouver en finale de Coupe de France le 31 mai prochain au Stade de France. Mais cette décision sera faite la semaine prochaine, l’opposition de ce soir est paradoxalement bien plus importante, puisque c’est en grande partie l’avenir de ces deux équipes en Ligue 1 qui est en jeu. Après l’échec à Nancy qui a relancé l’équipe de Lorraine, les hommes de Pascal Dupraz ne peuvent pas se manquer une nouvelle fois dans l’Aube.

Les matchs de la 35eme journée

Samedi 20h : Montpellier – Brest, Reims – Ajaccio, Sochaux – Lorient, Troyes – ETG
Dimanche 17h : Nancy – Lyon

Les plus proches concurrents de l’ETG joueront en même temps que nous, ce soir à 20h.

Le classement actuel

14 – Reims 38 pts (-7)
15 – Ajaccio 38 pts (-9)
16 – Nancy 35 pts (-16)
17 – ETG 34 pts (-11)
18 – Sochaux 34 pts (-18)
19 – Brest 29 pts (-24)
20 – Troyes 28 pts (-20)

Si on peut désormais considérer que Bastia et Valenciennes sont quasiment sauvés, suivent ensuite 3 groupes d’équipes. Reims et Ajaccio qui s’affrontent ce soir ont pris un peu d’avance. S’il y a un vainqueur, il sera probablement lui aussi assuré du maintien en Ligue 1, laissant l’autre dans une probable difficulté.

Vient ensuite le groupe mené par Nancy avec un point d’avance sur l’ETG et Sochaux. Actuellement le plus probable est de penser qu’une de ces trois équipes sera le 3eme à descendre. Mais Brest et Troyes, même si décrochés, n’ont pas dit leur dernier mot. Mais si les deux équipes venaient à perdre ce soir, la messe serait presque dite avec au moins 6 points à reprendre en 3 matchs.

Scénario du pire

Le pire serait bien sûr de relancer Troyes comme nous l’avons déjà fait avec Nancy.

Montpellier – Brest : victoire de Brest
Reims – Ajaccio : match nul
Sochaux – Lorient : victoire de Sochaux
Troyes – ETG : victoire de Troyes
Nancy – Lyon : victoire de Nancy

Un bien mauvais scénario qui se concrétiserait par un classement très inquiétant :

14 – Reims 39 pts
15 – Ajaccio 39 pts
16 – Nancy 38 pts
17 – Sochaux 37 pts
18 – ETG 34 pts
19 – Brest 32 pts
20 – Troyes 31 pts

Un réel détachement des 3 équipes reléguables, parmi lesquelles l’ETG se verrait aussi presque rejoint par les deux derniers. Si le classement entre 18eme, 19eme et 20eme est peu important, c’est surtout que Brest et Troyes joueraient alors leur survie jusqu’au bout, compliquant encore plus la tâche de l’ETG pour combler le retard. Il faudrait alors absolument gagner au minimum deux des trois dernières rencontres, et espérer un coup de pouce du destin pour que les autres équipes n’avancent pas trop dans le même temps.

Scénario du meilleur

Mais heureusement, ce précédent scénario n’est pas le plus probable. Si le suivant est le plus optimiste, il est aussi probablement plus réaliste.

Montpellier – Brest : victoire de Montpellier
Reims – Ajaccio : victoire de Reims
Sochaux – Lorient : victoire de Lorient
Troyes – ETG : victoire de l’ETG
Nancy – Lyon : victoire de Lyon

La forme et les résultats actuels, ainsi que les objectifs de ces différentes équipes peut en effet laisser entrevoir ce scénario. Lyon peut prendre 4 points d’avance sur l’ASSE en cas de victoire, Brest vient de perdre contre Rennes… Avec pour conséquences un classement nettement moins stressant pour aborder la demi-finale de coupe de France et les 3 dernières journées de Ligue 1.

14 – Reims 41 pts
15 – Ajaccio 38 pts
16 – ETG 37 pts
17 – Nancy 35 pts
18 – Sochaux 34 pts
19 – Brest 29 pts
20 – Troyes 28 pts

Cela condamnerait presque Brest et Troyes, ou même complétement si Nancy venait à gagner, et laisserait Sochaux à 3 points. Mais au delà de ça, Ajaccio, qui est toujours sous la menace de la commission de discipline pour les événements du derby corse, ne serait alors plus qu’à un point devant les Croix de Savoie.

Un multiplex de plus en plus stressant à suivre ce soir à 20 heures sur notre page Facebook et sur Twitter.