Dans le 11 de départ contre Nancy, la présence de Daniel Wass en latéral gauche n’était pas une surprise. Par contre, le remplacement de Yannick Sagbo par Kévin Bérigaud était plus surprenant. Retour sur l’affaire.

De retour de blessure depuis quelques temps, celui que Pascal Dupraz répétait être la recrue hivernale de l’ETG était sur la pelouse samedi au coup d’envoi contre Nancy. En effet, Pablo Correa avait décidé de ne pas aligner comme d’habitude Yannick Sagbo en pointe de l’attaque mais y a placé Kévin Bérigaud. Choix tactique payant puisque le natif de Haute-Savoie marquait deux fois et permettait à l’ETG de gagner ce match.

Choix tactique ? Pas tant que ça. Interrogé sur RMC hier, le coach des Croix de Savoie expliquait ce choix par un retard de Yannick Sagbo. En effet, il était arrivé le jour même à la convocation pour le match en retard de 30 minutes. Et visiblement, ce n’est pas chose que l’on peut se permettre avec Pablo Correa.

Sanctionné pour ce match, cela ne signifie pas que la sanction perdurera, mais Correa laisse planer le doute :

Kévin Bérigaud fait de très bons entrainements. Il a joué mais on a aussi besoin de Yannick Sagbo.

Correa devra donc samedi contre Saint-Etienne choisir entre les deux. A mois qu’un autre retard ne force sa décision. Ou à moins qu’il ne teste l’association des deux joueurs en même temps… Ou encore qui sait avec Gaël Monfils en pointe ?