Maudit ou malchanceux, Saber Khelifa voit peut-être la fin du tunnel, à l’aube de la saison 2011-2012 du championnat de France de football. Le joueur, d’abord mis au ban de l’Espérance sportive de Tunis où il n’était plus en odeur de sainteté, puis contraint de fuir la Libye au début des hostilités, a peut-être trouvé, avec le club français d’Evian Thonon Gaillard, un endroit où se fixer.

L’attaquant tunisien de 24 ans a confié ses espoirs et ses attentes au magazine So Foot le 1er août 2011:

«J’avais beaucoup de problèmes avec mon club de l’Espérance de Tunis […], le club le plus important de mon pays. C’était chaud pour moi là-bas. Les relations étaient tendues avec les dirigeants mais aussi les supporters», a-t-il reconnu.

Lire l’article sur Slate Afrique