Le maintien assuré largement, l’assurance aussi de terminer dans les 10 premiers, on voit que les joueurs de l’ETG sont sérieux et continuent à jouer comme s’ils avaient encore quelque chose à gagner. Mais alors que peut-on espérer d’ici la fin de la saison.

Il reste 3 matchs. Trois matchs en 10 jours, donc 9 points à prendre. Pas grand chose à espérer… et pourtant, en y réfléchissant, on peut trouver dans ces trois matchs des motifs de motivation.

Le meilleur classement possible

Depuis hier, on sait que l’ETG est assuré de terminer dans les 10 premiers. Il ne manque plus que 3 points pour assurer la 9eme place. Voici déjà une première motivation pour le match en retard jeudi face à Lyon. Avec 52 points, Marseille ne pourrait plus nous rejoindre, n’en déplaise à Loic Rémy.

Ensuite, l’ETG pourrait regarder en haut pour la 8eme place. Si cet objectif semble compliqué à atteindre, il n’est pas impossible. En cas de victoire contre Lyon, il resterait 3 points à reprendre à Toulouse ou Bordeaux. Sur deux matchs ça parait compliqué, mais pas impossible. Mathématiquement, même la 5eme place est possible, mais là vraiment au prix d’un incroyable scénario…

Par rapport aux droits TV, il y a de l’argent à prendre. Si on prend les chiffres de la saison dernière, il y a 800 000 euros à perdre en cas de chute à la 10eme place, et 900 000 à gagner si l’ETG décroche la 8eme place.

Préparer l’avenir

Les blessures et suspensions ont permis dimanche à Adrien Thomasson d’effectuer ses premiers pas en Ligue 1. Le même jour, Ali M’Madi a eu sa chance de se montrer. Ces quelques matchs sans trop d’enjeu peuvent permettre à Pablo Correa d’essayer des choses qui peuvent être utiles pour la saison prochaine.

Mais on peut dire aussi que jouer le coup à fond, ne pas fausser le championnat et marquer un maximum de points peut permettre au club de se montrer encore un peu plus. Chose importante dans la construction d’un club que de montrer l’envie et la motivation d’un groupe. Cela peut jouer dans la crédibilité du staff dans la démarche de recrutement de joueurs.

Quelques cerises sur le gâteau

Mais en plus de cela, l’ETG pourrait profiter de cette période plus relax pour prendre quelques petits bonus d’ici la fin de saison : offrir à ses danois leur sélection à l’Euro 2012, permettre à Cédric Barbosa de décrocher le titre de meilleur joueur de champ du journal France Football qu’il dispute à Eden Hazard, offrir l’opportunité à Bertrand Laquait de jouer le dernier match, conserver (améliorer?) sa 5eme place au classement des meilleures attaques de Ligue 1, conserver (améliorer?) sa 5eme place au général sur les matchs retour, permettre à Yannick Sagbo d’atteindre son objectif de 10 buts…

On peut encore sans doute en trouver quelques uns