Je ne me pose pas la question. J’ai confiance en mes actionnaires, en mon president. Si eux décident de se priver de mes services ou je me rends compte que je ne suis pas l’homme de la situation, je suis tout à fait capable de me retirer. Cela dit, quand on regarde mon bilan… Avec deux fois le maintien acquis et une finale de Coupe de France perdue face à Bordeaux (ndlr : 3-2, le 31 mai 2013), c’est un bilan modeste qui colle parfaitement avec la modestie de notre club et sa jeunesse

via Evian, Dupraz laisse planer le doute sur son avenir – Goal.com.