J’ai plusieurs sentiments ce soir. De la déception d’abord parce que nous semblions peu en danger en première période, on maîtrisait bien les débats même si très tôt on a manqué de tenue du ballon. On a ouvert le score avec une débauche d’énergie exceptionnelle d’Eric Tie Bi qui est allé obtenir un penalty.
Après la pause nous sommes biens revenus, on s’est projeté de l’avant et on a réussi à gagner en conservation de balle. La frappe de Wass sur le poteau est le tournant du match certainement, même si Nice a marqué 3 buts ensuite. Je déplore cette constante chez nous de faire trop d’erreurs préjudiciables à ce niveau, trop de laxisme. Les garçons semblent infranchissables et d’un coup par excès de suffisance nous sommes punis.