On a senti une solidité de tous les instants, même si nous avons souffert. Je me rends compte aujourd’hui que nous avons un vrai potentiel offensif, avec notamment le retour de Marco Ruben. La belle histoire, c’est Cédric Cambon qui marque dans les moments difficiles. Les deux défenseurs centraux ont été très bons dans la concentration. J’ai aimé l’abnégation de mon équipe, à l’image de Nicolas Benezet, un joueur d’avenir qui a des qualités rares. Je suis très heureux. Je réitère encore mes excuses pour les gros mots que j’ai employés lors du dernier match contre Nantes. J’ai une grande pensée pour nos actionnaires et nos administrateurs

via Football Evian Thonon Gaillard – Evian gagne encore, Dupraz se calme – Ligue 1 – Foot 01.