L’entraîneur de l’Evian Thonon-Gaillard, Pascal Dupraz, livre ses impressions après la lourde défaite de l’ETG face à Nantes lors de la 9e journée de Ligue 1.

Je suis déçu c’est le moins qu’on puisse dire. On n’était pas descendus du bus qu’on avait déjà pris un but. Ma seule satisfaction, ce soir, c’est d’avoir rendu les Nantais heureux. Nous avons des défenseurs qui ne défendent pas. Quand on encaisse autant de buts, on ne peut pas espérer exister en Ligue 1. Je ne suis pas rassuré mais la peur n’évite pas le danger. On va faire front. Je le répète depuis le début, on n’a aucune marge. Heureusement qu’on a des gars comme Sorlin, Barbosa et Bérigaud qui s’arrachent. Mais il faut s’arracher à 11, sinon on n’existe pas. On a trop manqué de caractère. Il va falloir développer d’autres vertus que celles de ce soir pour la suite. La possession de balle ça ne veut rien dire.

Pascal Dupraz, Olivier Sorlin et Modou Sougou au micro d’ODS radio