L’ancien conseiller municipal Charles Denu persiste et signe. Il vient de déposer un recours en annulation, devant le Tribunal administratif de Grenoble, de la délibération du conseil municipal d’Annecy du 27 juin, concernant la mise à disposition des installations du Parc des sports à l’ETG. « Pas question pour moi de priver les Haut-Savoyards de matches de Ligue 1. Je ne demande donc pas la suspension des travaux et ne pars pas sur un jugement en référé. Je veux juste que les règles soient respectées. »

Que reproche l’ancien élu au maire et à la ville ?

Une délibération du conseil du 27 juin pas régulière dans sa forme, un affichage des travaux inexistant, une délibération votée en 2010 (pour la Ligue 2) qui précisait les garanties du groupe Danone, garanties qui ont disparu dans la nouvelle convention entre la ville et le club du Chablais, desautorisations de travaux qui ne sont pas publiées.

Précisons que le maître d’ouvrage est la ville d’Annecy, le maître d’œuvre étant un cabinet d’architecte de Thonon.

Il faudra attendre probablement plusieurs mois avant que le tribunal prenne sa décision.

Lire l’article du Dauphiné