354 vues

Olivier Sorlin, le capitaine de l’ETG, est revenu sur les raisons de la défaite à Rennes :

On mène 2-1, mais en deuxième période on est bas. Perdre comme ça sur un penalty, c’est limite. Ils sont sans doute meilleurs, ils n’ont pas besoin de ça. Après, c’est l’interprétation de l’arbitre comme on dit. Je ne mets pas la main, c’est le ballon qui me vient dessus. On perd parce qu’on ne joue pas, on joue bas. On s’était dit à la mi-temps de ne pas jouer bas, parce qu’il pouvait y avoir un penalty ou des coups francs. On n’a pas sorti le ballon, on a fait que reculer.

Article similaire

1 commentaire

  1. Totalement d’accord avec l’analyse d’ Olivier Sorlin . Même lorsque les « roses » mènent au score , il faut continuer de jouer « plus haut » et ne pas reculer…

    Je dirais même : il faut continuer d’attaquer , car cette saison, on a du mal à tenir un score (dès lors qu’on n a qu’un but d’avance),

    Ceci étant , il va falloir que Stéphan Andersen prenne la parole sur le terrain , et, surtout il va falloir qu’il arrête de toujours rester sur sa ligne.

    Au pire, Bernard Casoni interchange Dja Djédjé et Wass , afin qu’en défense , on ait les 3 danois (en triangle). Ce changement tactique permettant à Andersen de pouvoir mieux trouver ses marques et être plus en confiance.

    Comme je l’ai déja écrit ici ou là, peut-être que c’est grâce aux danois que les « roses » resteront en ligue 1 en mai 2012 !

    Allez la « danish rose connection » !!!
    Allez les « croix de Savoie » !!!

Les commentaires sont fermés.