La saison passée, l’ETG s’était incliné largement, sans exister, lors de leur dernière rencontre amicale face à Saint-Étienne (3-0). Cela avait permis de remettre tout le monde dans le droit chemin, d’opérer à une remise en cause générale. Cette fois, les Roses ont perdu, au moins, une journée de championnat pour se remettre à l’endroit. Décryptage d’un faux départ.

Lire l’article du Dauphiné Libéré