«Il y avait plus d’allant à l’aller!» résume un supporter dans le TGV de retour. La déception est forcément à la taille de l’espoir suscité par l’ETG.Après une fin de saison magnifique et un maintien en Ligue 1, le club haut-savoyard disputait vendredi soir la finale de la Coupe de France. La première mi-temps est ratée. «Evian a regardé Bordeaux jouer. Les Girondins ont été plus constructifs», analyse Jean-Luc Mesnil, d’Allonzier-la-Caille, tout en attaquant un saucisson sans s’embêter à faire des tranches.

Lire l’article de la TDG