Rudi Garcia menace d’envoyer son équipe réserve pour affronter Valenciennes ou Evian-TG face au refus de la LFP d’aménager le calendrier des 12e et 13e journées. Deux matches qui encadrent le choc face à l’Inter en C1. « Avec une telle programmation, ce n’est pas possible autrement », dit-il.

« La seule question que je me pose aujourd’hui, c’est de savoir quand vais-je aligner la CFA : à Valenciennes ou à Evian-TG ? Car avec une telle programmation, ce n’est pas possible autrement », a-t-il lancé. Pourtant, Garcia avait vu d’un bon oeil l’arrivée de la trêve internationale. Finalement, tous les efforts de récupération pourraient être rapidement réduits à néant. « Cette trêve, on en avait bien besoin, surtout au sortir de sept matchs consécutifs durant lesquels les joueurs ont beaucoup puisé, explique-t-il. Nous sommes désormais à l’aube d’une nouvelle série d’autant de rencontres que nous allons disputer dans un intervalle encore plus rapproché ». Et de s’interroger : « On se demande vraiment si tout est mis en œuvre pour que nous disputions toutes les compétitions à fond et dans les meilleures conditions. »