Le cru 2011/2012 de l’OGC Nice a manqué sa première évaluation face à un concurrent de Ligue 1, hier soir. Le promu évianais a eu le dernier mot face à un collectif visiblement émoussé au terme de sa semaine en altitude.
L’affaire débutait pourtant bien. Les Aiglons, via un Fabian Monzon en pleine émancipation, étaient les premiers à titiller le but adverse. Le coup franc de l’Argentin depuis les 25 mètres aurait pu faire mouche (10’). Tout comme la frappe de Mouloungui, lancé par Sablé suite à une mésentente entre Sorlin et Cambon (11’).
Dans une partie relativement équilibrée, Evian y allait enfin de ses tentatives. Vedette du recrutement savoyard, Sidney Govou, côté droit, centrait fort pour la tête de Khelifa, au-dessus (28’). Associé à Pejcinovic alors que Civelli sera suspendu lors de la première journée, Mabiala sauvait les siens à deux reprises. D’abord en arrêtant l’ancien Monégasque Sagbo (33’) puis en s’interposant sur un nouveau ballon tendu de Govou (41’).

Eric Roy : « Evian a marqué sur sa première situation. ça fait la différence. »

Lire l’article complet sur Nice Matin