Pascal Dupraz Maintenant que l’ETG est ressorti de la zone de relegation, l’objectif est clairement de ne plus y retourner. Et pour cela, il faudra en gros faire au moins aussi bien que nos adversaires directs. Regardons un peu ce qu’il va se passer d’ici la fin de la saison.

Voici les adversaires proches de l’ETG et leur parcours pour les 10 derniers matchs de championnat. Les adversaires sont classés non pas chronologiquement mais par leur classement actuel. Le total de points est la somme de points marqués par les adversaires jusqu’à aujourd’hui.

Ajaccio, 32 pts (-7) : Marseille, Saint-Etienne, Nice, Montpellier, Rennes, Toulouse, Reims, Sochaux, Troyes, Nancy = 367

Bastia, 30 pts (-22) : Lyon, Marseille, Lille, Montpellier, Lorient, Toulouse, Valenciennes, Brest, Sochaux, Nancy = 382

Brest, 29 pts (-10) : PSG, Marseille, Lille, Montpellier, Rennes, Lorient, Bastia, Reims, Sochaux, Nancy = 384

ETG, 27 pts (-10) : PSG, Saint-Etienne, Nice, Lille, Rennes, Bordeaux, Valenciennes, Reims, Troyes, Nancy = 388

Reims, 27 pts (-10) : Lyon, Marseille, Lille, Rennes, Bordeaux, Lorient, Valenciennes, Ajaccio, Brest, ETG = 395

Sochaux, 27 pts (-16) : Lyon, Nice, Lille, Bordeaux, Lorient, Toulouse, Valenciennes, Ajaccio, Bastia, Brest = 391

Troyes, 23 pts (-17) : PSG, Saint-Etienne, Nice, Montpellier, Rennes, Bordeaux, Valenciennes, Ajaccio, ETG, Nancy = 395

Nancy, 21 pts (-22) : Lyon, Nice, Rennes, Bordeaux, Valenciennes, Ajaccio, Bastia, Brest, ETG, Troyes = 360

Sur le papier, c’est Nancy qui a la 4eme partie de saison la plus abordable. Attention à ne pas les enterrer trop vite donc. Par contre Troyes et Reims vont avoir des adversaires coriaces à battre pour se sauver, d’autant que Troyes jouera en plus un match à domicile de moins que les autres, Bastia un de plus.

L’ETG a un parcours assez bien réparti. 4 matchs très compliqués, 3 contre des adversaires directs et 3 contre des équipes plus au milieu de tableau. Enfin c’est Ajaccio qui devrait le mieux s’en tirer puisqu’avec déjà 5 points d’avance, ils ont aussi un tableau assez favorable.

Toutes les équipes ont 3 matchs contre des adversaires au maintien à jouer, sauf Ajaccio et Brest qui en joueront 4 et Nancy qui en jouera 5. L’ETG jouera les trois équipes qui sont potentiellement les moins bien placées pour se maintenir. Comme contre Sochaux, ces 3 matchs seront déterminants. Le premier sera à domicile dans deux semaines contre Reims, les deux derniers seront à l’extérieur à Nancy le 21 avril et à Troyes le 4 mai.