Les Roses flirtent encore avec la zone rouge, mais ils ont ramené du Doubs un nouveau match nul bien mérité. Ils l’ont arraché dans le temps additionnel, après avoir été menés par des Sochaliens plutôt chanceux. C’est bon sur le plan arithmétique, mais aussi pour le moral.

Les Haut-Savoyards, qui se sont battus jusqu’au bout, jusqu’à cette égalisation d’Aldo Angoula de la tête, doivent se satisfaire de ce point. Même s’ils auraient pu ramener les trois unités qui semblaient à leur portée, au regard du premier acte.

Lire l’article du Dauphiné Libéré