Jean-Pierre Papin était en Haute-Savoie pour une compétition caritative et a apporté sa vision sur l’ETG au Dauphiné :

Effectivement, je ne suis pas surpris, je connais bien Caso, c’est un bon entraîneur et qui a des valeurs. Mais maintenant, le plus dur reste à faire. Parmi tous les clubs qui sont montés en Ligue 1, c’est sans doute celui qui a le plus de chances de se maintenir.