Hier, Pascal Dupraz n’a pas apprécié les commentaires de son homologue du Stade de Reims qui a décrit le jeu de l’ETG comme basé sur le jeu long « à l’anglaise ». Sans doute que le technicien rémois a bien étudié le jeu des Croix de Savoie avant de dire ça… ou pas.

L’ETG a marqué 18 buts depuis le début de la saison, faisons un rapide tour pour voir combien ont été inscrits avec ce jeu long.

1ere journée : But de Fabrice Ehret marqué de la tête sur un coup franc de Wass
3eme journée : But de Kévin Bérigaud suite à une remise malencontreuse d’un Rennais
4eme journée : But de Kévin Bérigaud lancé de loin par Cédric Barbosa -> 1
4eme journée : But de Kévin Bérigaud servi de près par Daniel Wass
5eme journée : But de Dja Djédjé sur coup franc direct
5eme journée : but de Bérigaud suite à une belle construction
5eme journée : but de Bérigaud sur un contre, sans jeu long
6eme journée : but de Wass sur coup franc direct
6eme journée : but de Sougou sur un centre de Sabaly
8eme journée : but de Bérigaud sur un centre après une occasion construite
10eme journée : but de Benezet suite à un une-deux
11eme journée : but de Sougou suite à un mauvais renvoi de la défense de VA sur un dégagement de Hansen -> 2
12eme journée : but de Wass sur un centre de Sabaly
12eme journée : but de Mongongu sur penalty
13eme journée : but de Wass suite à une déviation après un 6 mètres de Hansen -> 3
16eme journée : but de N’Sikulu en contre, avec un long ballon au départ -> 4
16eme journée : but de Sougou en contre
18eme journée : reprise de volée de Mensah suite à un renvoi de la tête de la défense de Reims

Donc l’ETGFC a inscrit 4 de ses 18 buts sur jeu long, soit autant que ceux marqués sur coup de pied arrêté , autant que ceux marqués en contre, autant que ceux marqués sur centre et autant que ceux marqués sur une phase construite. Tu parles d’un jeu stéréotypé. D’autant que 2 de ces 4 buts ont été marqués ainsi contre Paris et Monaco.

Ah oui, il a aussi dit que l’ETG refusait le jeu. Marrant que la possession moyenne des Croix de Savoie soit supérieure à celle de Reims alors…

Donc avant de juger le jeu des équipes adverses, Hubert Fournier ferait bien de les regarder un minimum jouer quand même…