Au bout du fil, Hervé Renard s’est d’abord montré plutôt réservé. « Je n’avais pas trop envie de parler, mais bon, c’est quand même le Dauphiné Libéré » a-t-il lâché en préambule. Et puis, le Savoyard s’est détendu. Morceaux choisis.

via Sports | Avant Sochaux-ETG : Hervé Renard se dévoile.