La piste Sidney Govou est sérieuse, c’est lui même qui le dit :

Je sais que je veux partir libre. Le Pana ne s’opposera pas à mon départ, je ne regrette pas du tout mon année en Grèce qui m’a beaucoup appris. J’ai vu ce que c’était ailleurs.

J’ai toujours eu envie du championnat d’Angleterre. Concernant Evian-Thonon-Gaillard, Il faut étudier le projet du club et aussi le projet qu’ils ont pour moi.

A 32 ans, c’est logique, je ne peux pas demander ce que je gagnais au Pana, ça c’est vraiment impossible ! Et demander ce que je gagnais à Lyon est peu probable.