Pari tenu. « Il n’a pas pris beaucoup de risque car il s’est mis nu dans les couloirs du 5e étage de l’hôtel vers minuit. Je n’étais pas là… malheureusement ! » nous informe, non sans humour, cette employée du Royal d’Evian. Mais qui donc a bien pu faire preuve d’exhibitionnisme sans déclencher le courroux des responsables du palace haut-savoyard ? Le plaisantin n’est autre que Bixente Lizarazu, l’ancienne mobylette du couloir gauche de l’Equipe de France. Actionnaire minoritaire de l’Evian Thonon Gaillard FC (ETG) depuis l’époque où le club évoluait en National en 2009 (tout comme Zinedine Zidane ou Alain Boghossian), le champion du monde 98 avait parié qu’il se mettrait nu si l’ETG accédait pour la première fois de son histoire à la L1. Et le jeudi 21 juillet, en présence d’un comité restreint faisant office de témoin, le Basque a dû se résoudre à admettre sa défaite. La faute justement à une série de victoires qui a conduit la formation de Bernard Casoni à être sacrée championne de L2 en mai.

Lire l’article sur Le Monde