On ne change pas une équipe qui gagne. C’est probablement ce que Pascal Dupraz doit se dire après la victoire probante des Croix de Savoie à Ajaccio. Si l’adversaire sera différent, on peut s’attendre pour autant à une physionomie de jeu équivalente, où l’ETG, comme en Corse n’attendra pas de son adversaire de faire le jeu. Mais avec le retour de l’expérimenté Cédric Barbosa, le coach de l’ETG devrait faire un seul petit changement, qui verrait donc Facundo Bertoglio retourner sur le banc, surtout étant donné les 3 matchs en une semaine qui attendent ses joueurs.

L’argentin pourrait retrouver le 11 de départ à Lille, mais en attendant le 11 de départ pourrait être samedi soir contre Montpellier :

ETG - Montpellier

La 6eme journée de Ligue 1 commence ce vendredi soir avec Saint-Etienne – Toulouse et se poursuit samedi avec Bastia – OM à 17 heures, puis en parallèle du match du Parc des Sports se jouera Reims – Guingamp, Rennes – Ajaccio et Sochaux – Lille. Dimanche Lorient recevra Bordeaux à 14 heures, deux matchs seront joués à 17h (Lyon – Nantes et Nice – Valenciennes) et le week-end se terminera par le choc baptisé « cashico » par Sébastien Germain de 8 Mont Blanc : PSG – Monaco.

Actuellement l’ETG est à 3 points du 4eme (Marseille) et devant Bordeaux de 3 points (16emes).

Selon les résultats, les Croix de Savoie peuvent finir le week-end entre la 4eme et la 14eme place. Cette position au classement dépend en réalité beaucoup plus du résultat contre Montpellier que des autres matchs. En effet, une défaite permettrait aux autres équipes entre 6 et 8 points de prendre de l’avance alors qu’une victoire pourrait permettre de rester dans ce groupe.

Si la logique du classement actuel était respecté ce week-end, l’ETG serait 8eme à la fin de cette 6eme journée, à 2 points du 3eme et surtout à 7 points du premier reléguable.

Rappellons pour les anecdotes que Cédric Cambon, qui fête son anniversaire aujourd’hui, est né à Montpellier, que Nicolas Benezet s’est vu refuser l’accès il y a quelques années au centre de formation de Montpellier et que Kévin Bérigaud, en cas de but marqué, pourrait prendre seul la tête du classement des buteurs de Ligue 1, et rejoindre éventuellement Lionel Messi au classement des meilleurs buteurs en Europe.