Depuis hier en kiosque, retrouvez un article sur l’ETG dans l’édition du mardi de France Football. Titré « Evian, le banc des accusés », il traite de la valse des entraineurs à la tête du club.

Un article de deux pages qui parle de la « spécialité » du club : virer son entraineur quand tout va bien ou qu’il n’y a pas le feu.

Si le staff technique ne va pas trop apprécier cette publicité négative, les supporters eux vont sans doute grincer des dents en voyant le nom du club à nouveau réduit à « Evian », sans même un petit « TG ».