L’objectif était de se rassurer après la défaite en Bourgogne face à Dijon le week-end dernier (3-1) et créer du jeu avant les trois prochaines grosses échéances qui attendent les roses. (Bordeaux, Paris et Marseille).

Il fallait surtout éviter le piège Valentinois ce soir. C’est donc face à l’AS Valence (CFA) que l’ETG doit se racheter et produire du jeu. Les professionnels vont rentrer du bon pied dans la partie et vont se rendre le match facile dès la 8e minute de jeu grâce à Yannick Sagbo. Le match est bien maîtrisé mais l’ETG n’arrive pas à inscrire un deuxième but. Les amateurs sont dépassés et rentrent tout de même aux vestiaires en étant mené que d’un petit but.

Au retour des vestiaires, l’ASV revient avec de meilleures intentions et embête bien les hauts-savoyards. On imagine le pire des scénarios, la fin de match est stressante et la maison rose n’est pas au mieux. Heureusement à la 90e minute de jeu, Ali M’Madi ruine tout espoir de prolongation pour les Drômois et inscrit le deuxième but pour Évian.

L’objectif était de se rassurer et éviter le piège au stade Georges Pompidou. L’ETGFC se qualifie pour la première fois de son histoire pour les 8e de finale de la Coupe de France.