Samedi à Amphion, l’ETG s’est incliné sur le score de 2-0 pour un premier match qui n’apportera évidemment que peu d’informations sur la suite. 1337 spectateurs s’étaient présentés pour inaugurer le tout nouveau stade d’Amphion.

Bernard Casoni a fait très largement tourner son effectif, ne laissant que 6 joueurs au repos pour une accélération de leur préparation en vue du stage à Combloux.

1ere mi-temps : Westberg – Dja Dje Dje, Cambon, Mensah, Ehret – Sorlin (cap) – Farina, Leroy, Berigaud, Govou puis M’Madi (30e) – Sagbo.

2eme mi-temps : Durand – Cilinsek, Angoula, Saad, Rippert – Barbosa (cap), Tiébi – Adnane, Bugnet puis Rabiu (75e), M’Madi – Khelifa.

Les 6 joueurs qui ont fait 20 minutes d’entrainement supplémentaire avec le préparateur physique : Lacour, Khelifa, Leroy, Govou, Mensah et Rabiu.

Après cette défaite, voici les différentes réactions :

Bernard Casoni :

On ne peut tirer aucun enseignement de cette rencontre. Cependant, on a pu voir ce qu’il y avait à améliorer. L’essentiel était de retrouver nos fondamentaux. On a fait jouer tout le monde ce qui n’arrivera pas en championnat. Certains joueurs n’avaient que trois jours d’entraînement dans les jambes. On sait qu’il y a du boulot.

Sidney Govou :

C’était plus un entraînement qu’un match. Ca faisait un mois et demi que je n’avais plus joué. Je manque forcément de rythme. Eux sont plus prêts que nous, ça s’est vu. On préfère toujours commencer par une victoire, même en amical, mais on va continuer à travailler.

Lire interview complète

Fabrice Ehret :

C’est normal qu’on ne soit pas prêt, le contraire serait surprenant… On avait les jambes lourdes. On ne se connaît pas encore tous. Ça ne fait jamais plaisir de perdre un premier match mais ils avaient plus de jambes, ils ont été plus efficaces aussi. Il y a encore du chemin à parcourir. Me concernant, ça se passe bien. Je ne pensais pas que j’allais m’intégrer aussi rapidement, tout ce qui m’avait été présenté avant mon arrivée se réalise.

Jonathan Mensah :

Je me suis plutôt bien senti. L’équipe était fatiguée. C’était plus difficile pour moi au niveau communication. Il faut que j’apprenne le français rapidement, c’est important pour la suite. On a perdu certes mais on va s’améliorer au fil des semaines.

Jérôme Leroy :

Après une petite semaine d’entraînement, le but était de courir. Physiquement, on a vu qu’on était tous un peu fatigué. Mais c’est normal pour un premier match amical. Ils étaient en avance sur nous, ils reprennent dans une dizaine de jours. Me concernant, ça ira mieux dans trois semaines.