Retour à la compétition ce week-end pour l’ETG avec la reception samedi soir au Parc de Sports d’Annecy de l’ancienne équipe de Pablo Correa : l’AS Nancy Lorraine. Le coach des Croix de Savoie a dévoilé son groupe à l’occasion de ce match. Peu de changements à signaler.

Parmi les joueurs absents du match contre Caen, Olivier Sorlin n’est plus suspendu et reprend sa place dans le groupe.

Laquait, Angoula, Ehret, Adnane et Durand étaient blessés il y a une semaine. Seuls Durand et Angoula sortent de l’infirmerie, avec une incertitude pour Aldo Angoula, qui fait office de 19eme dans le groupe. Selon l’évolution de sa blessure, Pablo Correa devra écarter quelqu’un. Soit donc Angoula, soit un autre joueur. Mais dans ce cas, le doute subsiste sur celui qui serait écarté, car Pablo Correa n’a retenu qu’un seul défenseur supplémentaire.

L’entraineur a également choisi de faire tourner encore une fois ses gardiens remplaçants. Ainsi, Durand sera la doublure d’Andersen.

Correa a donc dû faire des choix et écarter Cilinsek, Leroy, Bugnet, M’Madi, Lacour et Mensah. Ce sont donc les mêmes que pour Caen, à l’exception de Mensah qui perd sa place dans le groupe au profit de Sorlin donc.

Un groupe quasi identique à celui qui s’est déplacé à Caen, mais cela ne signifie pas que le 11 de départ sera le même. Tout d’abord, Aldo Angoula pourrait retrouver sa place dans l’axe de la défense, mais aussi, on pourrait voir Daniel Wass en latéral gauche à la place de Guillaume Rippert. En effet, le jeune danois a fait des essais à ce poste cette semaine à l’entrainement.

Le bon match de Farina à Caen pourrait lui permettre de rester titulaire.

Le 11 probable de l’ETG : Andersen, Dja Djédjé, Cambon, Angoula (ou Mongongu), Wass, Poulsen, Sorlin, Farina, Govou, Barbosa, Khelifa (ou Bérigaud), Sagbo.