Pour se constituer un bon complément de revenu en toute facilité, les paris sportifs semblent plus qu’intéressants. Comme tous les paris, ils sont en partie basés sur le hasard. Mais une bonne stratégie et une bonne analyse entrent également en jeu, et ce dès vos débuts. Alors, comment bien se lancer dans le pari sportif ? Quel sport faut-il choisir ? Et sur quel site faut-il s’inscrire ? Nous vous donnons nos meilleurs conseils !

Sur quel site s’inscrire ?

Gagnez régulièrement de l’argent avec un pari sportif n’est pas chose rare. Vous en connaissez peut-être même dans votre entourage qui se passionne pour ce type de pari. Si vous souhaitez également vous lancer, la première étape est de s’inscrire sur un site de paris sportifs en ligne. Le site que vous aurez choisi sera votre bookmaker, c’est-à-dire l’organisme qui proposera les paris. Il en existe aujourd’hui une multitude, si l’on ne cite que NetBet, Bwin, UniBet, Winamax ou encore Parionsweb.

Pour vous guider dans votre choix, intéressez-vous notamment aux cotes proposées. Les différents bookmakers ne proposent pas tous les mêmes cotes, et donc les mêmes gains, selon le sport sur lequel vous avez décidé de miser. La cote est la valeur du pari, en fonction du pronostic gagnant. Elle sera donc faible pour un pronostic qui peut sembler évident et elle sera plus forte pour un pronostic qui l’est moins. Certains sites vous proposent des paris avec des cotes maîtrisées, comme Parieur Malin, une plateforme conçue par des parieurs professionnels.

paris sportif football et basket

Intéressez-vous également aux offres de bienvenue. Pour séduire de nouveaux joueurs, chaque site propose en effet des offres spéciales pour les premières inscriptions, mais certaines sont plus avantageuses que d’autres. Certains proposent par exemple le remboursement du premier pari jusqu’à 100 euros. Si vous perdez, vous serez donc remboursé. Une offre qui réconforte les novices et qui leur permet également de se familiariser avec le pari en ligne.

Sachez également que le somme de mise minimale n’est pas la même sur tous les sites. Elle peut aller par exemple de 5 à 20 euros. Vous devez donc vous renseigner à ce sujet, surtout si vous souhaitez ne miser que le minimum pour commencer.

Renseignez-vous également sur les conditions pour retirer vos gains par virement bancaire, notamment la quantité minimale et les éventuels frais. Certains sites exigent que vous ayez gagné 10 euros avant de reverser vos gains, tandis que 1 centime suffit pour d’autres.

Une fois la plateforme choisie, la procédure d’inscription est généralement le même sur tous les sites. Vous devez ouvrir un compte personnel, une démarche rapide et facile, et commencer par remplir un formulaire avec des informations personnelles, comme votre adresse ou votre numéro de téléphone. Vous devez ensuite fournir un RIB, ainsi qu’un justificatif d’identité, une condition imposée aux bookmakers par l’autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL). Il peut s’agir d’une pièce d’identité, ou encore d’un permis de conduire. Ces pièces justificatives sont à télécharger sur le site. Vous recevez ensuite un code de confirmation par la poste pour confirmer votre inscription. Il ne vous reste plus qu’à faire un premier dépôt d’argent et à commencer à miser.

Bien évidemment, vous avez la possibilité de vous inscrire sur plusieurs sites à la fois si vous le souhaitez. Attention néanmoins à ne pas vous y perdre dès le début. Tous les critères évoqués ci-dessus peuvent d’ailleurs changer à tout moment. Renseignez-vous régulièrement.

Quel sport choisir ?

Il n’y a pas de pari sportif qui soit à proprement parler plus rentable qu’un autre. Chaque sport n’offre néanmoins par les mêmes cotes, les mêmes fréquences, ni les mêmes types de pari.

Selon l’autorité de régulation des jeux en ligne, le foot accumule 66% de l’ensemble des paris en ligne. Le basket regroupe 11% des mises et le tennis 8%. Techniquement, il n’existe pas de sport où vous aurez plus de chance de gagner sur un autre. Mais orientez-vous surtout vers un sport que vous connaissez bien, de sorte à pouvoir connaître les règles, les championnats, les statistiques, mais aussi faire une meilleure analyse des équipes, des matchs ou des courses passées et à venir.

Sachez d’ailleurs qu’il est possible de parier sur de nombreux éléments d’une rencontre : une victoire, une défaite, un nombre de jeux marqués lors d’un second set, les corners encaissés, les paniers marqués, le nom du joueur ayant reçu le premier carton rouge…

Concernant les gains, ils dépendent de la cote sur laquelle vous avez misé et du taux de retour joueur. Il s’agit du pourcentage d’argent que redistribue le bookmaker au joueur. L’Arjel a fixé une moyenne nationale fixée de 85%. Sur ce point, c’est le foot qui en haut du palmarès, avec un taux de retour joueur de 95% sur les paris 1N2 (victoire, défaite, match nul). Le basket et le tennis le suivent, avec un taux de 90%.

Quels sont les différents types de pari ?

Lorsque vous allez vous lancer dans les paris sportifs en ligne, vous devez également choisir le type de pari : simple ou combiné. Ils se différencient notamment par les prises de risques qui s’offrent à vous.

Ainsi, le pari simple, le plus répandu, consiste à parier sur la victoire, la défaite ou le nul. Si vous réussissez, vous allez pouvoir récupérer votre mise, qui sera multipliée par la cote proposée. Ce type de pari ne nécessite qu’une prise de risque faible. Il est donc parfait pour débuter, à condition de bien connaître le sport sur lequel vous pariez et de ne pas miser une grosse somme dès le départ.

Le pari combiné, lui, rassemble plusieurs paris à la fois. Il peut s’agir d’une sélection de plusieurs victoires, un score avant la mi-temps, etc. La cote est plus élevée pour les paris combinés, mais la prise de risque l’est également. Pour une sélection de plusieurs victoires par exemple, vos pronostics doivent tous être gagnants et ce n’est qu’à ce moment là que vous remportez les gains. Le pari combiné est donc conseillé aux parieurs aguerris.