Pour gagner ce genre de match, il faut de la réussite, mais je pense qu’on a aussi mis les ingrédients pour provoquer cette réussite. On est bien rentrés dans les duels. On savait que c’était une équipe très physique et on s’est préparé, conditionné toute la semaine en ce sens.

Après, on a ce brin de réussite, c’est sûr. Ils peuvent égaliser, et sur la contre-attaque, on obtient le penalty. Ce qui a changé par rapport à notre début de saison ? Pas grand chose. On met simplement beaucoup plus d’impact dans les duels. Tout le monde a pris conscience qu’on allait être en grande difficulté si on ne mettait pas plus d’engagement. Maintenant, il ne faut pas se relâcher. La saison était encore très longue lorsqu’on n’avait qu’un point. Elle le reste maintenant qu’on a dix points.

[AdSense-A]