L’ETG a perdu son deuxième match de Ligue 1 pour la saison 2012-2013 ce soir. 1-0 face à Brest, un but marqué sur coup franc par Baysse dans les arrêts de jeu.

Après une entâme ratée la semaine dernière au Parc des Sports, les Croix de Savoie avaient à coeur de se racheter en déplacement en Bretagne. Et pour cela, ils commencent cette fois mieux que leur adversaire en première mi-temps, se montrant dangereux à de nombreuses reprises, souvent sous la baguette de Saber Khlifa, encore très entreprenant ce soir.

Mais la seconde période commençait comme trop souvent pour les joueurs de Pablo Correa, qui pourtant laissait passer le premier quart d’heure sans prendre de but. Mais finalement, cette période creuse a duré toute la seconde mi-temps où l’ETG ne s’est montré que très rarement dangereux.

La fatigue se faisant sentir une fois de plus, les joueurs de l’ETG reculaient de plus en plus, cumulaient les fautes et finalement dans les arrêts de jeu, Grougi envoyait un coup franc dans la surface, Wass prolongeait sur la tête de Tie Bi qui au lieu de dégager vers l’avant, servait Paul Baysse seul au deuxième poteau qui marquait de la tête. Une logique récompense pour la domination de Brest en seconde période, souvent ponctuée par des beaux arrêts de Bertrand Laquait.

Les notes :

Bertrand Laquait 7/10 : Nettement plus en confiance que la semaine dernière, il a failli refaire le même match, mais s’est repris pour sauver plusieurs fois son équipe. Sur le but il ne peut rien faire.

Brice Dja Djédjé 5/10 : Lui aussi plus en forme qu’il y a une semaine, mais pas encore assez pour rassurer et apporter offensivement

Aldo Angoula et Cédric Cambon 4/10 : Plus d’autorité, de volonté que contre bordeaux, mais encore beaucoup trop de fébrilité, défaut qui ne pardonne pas à ce poste en Ligue 1.

Daniel Wass 3/10 : Encore une fois placé en défense, il ne s’y épanouit pas autant que la saison dernière et ça se voit.

Olivier Sorlin et Guillaume Lacour 5/10 : Les deux ont eu à peu près les mêmes statistiques en terme de ballons récupérés. Mais Sorlin a perdu patience et Lacour n’a pas assez apporté en relance.

Cédric Barbosa 3/10 : Peu en vue offensivement, il se sera montré par son sérieux à revenir défendre. Son carton jaune pour contestation juste avant d’être remplacé est une faute professionnelle pour un joueur de son expérience.

Mohammed Rabiu 6/10 : Très présent physiquement, il a beaucoup apporté comme meneur de jeu en première mi-temps. Dommage qu’il se soit éteint en seconde.

Kévin Bérigaud 5/10 : Bien en complicité avec Khlifa, il n’a cependant pas apporté assez en percussion et dans les 20 derniers mètres.

Saber Khlifa 7/10 : La belle statisfaction de ce début de saison, qui confirme qu’il est en forme. Si toute l’équipe pouvait montrer autant d’envie et de motivation que lui…

Les remplaçants : Eric Tie Bi a remplacé Guillaume Lacour, et a fait ce qu’il a pu pour rentrer dans le match, sans trop de succès. Yannick Sagbo est rentré à la place de Cédric Barbosa, ce qui a déséquilibré l’organisation. En plus l’équipe n’envoyait déjà pas beaucoup de ballon sur l’homme de pointe… Iheb Mbarki a remplacé Kévin Bérigaud, mais n’a pas eu réellement le temps de toucher le ballon.

Pablo Correa : Les deux premiers changements sont contradictoires (le premier pour apporter offensivement, le deuxième pour garder le score), le troisième pour gagner du temps. Au final, ils n’auront servi qu’à déséquilibrer le bloc en place. Bon point quand même sur l’inspiration de faire jouer Lacour et Rabiu à leur meilleure place. Il ne reste plus qu’à replacer Wass en milieu droit.

Les supporters : Bravo à eux d’avoir fait plus de 800 km pour soutenir leur équipe à l’autre bout de la France. Le drapeau savoyard était bien visible.

La semaine prochaine face à Lyon, il faudra montrer tout autre chose et avoir de l’orgueil, sinon le tarif sera le même que pour Troyes cet après-midi.