Après une semaine sans nouvelles, Saber Khlifa a enfin répondu aux emails et SMS envoyés par le club. Ainsi, le président Patrick Trotignon hier a pu rassurer tout le monde en déclarant « Nous avons eu Saber au téléphone, il devrait rentrer. » Une bonne nouvelle, mais l’explication de la raison de toute cette affaire est donnée par Bernard Casoni lors d’une conférence de presse pour le Club Africain.

Saber Khlifa a des problèmes familiaux. Sa femme a été opérée et il a des problèmes de papiers pour faire venir sa femme et son fils à Evian. Ça traine depuis un an. Il m’a appelé simplement pour parler de l’équipe nationale et il m’a dit « Coach je veux plus rester à Evian parce que j’ai pas eu les papiers pour ma femme et je veux rentrer en Tunisie. Si je suis en Tunisie, vous êtes intéressé par moi ? ». J’ai répondu « Si tu peux te libérer d’Evian, tu seras le bienvenu au Club Africain ». Il appartient à Evian, mais si on peut avoir un des meilleurs attaquants tunisiens au Club Africain, on va pas s’en priver.

Les choses s’éclaircissent ainsi et on comprend que le choix de Saber Khlifa n’est pas une réaction contre le club ou pour une raison salariale, ni même un « coup dans le dos » de Bernard Casoni.