Cédric barbosa a répondu à Sport24 suite au match à Rennes.

Quel sentiment domine après cette défaite ?
Cédric Barbosa : Nous ressentons un sentiment de déception après avoir fait tant d’efforts pour rien en raison de choses un peu particulières… Nous ne pouvons pas en parler sinon nous allons nous faire taper sur les doigts mais il y a des émissions de spécialistes, laissons les en débattre ! Nous ressentons également beaucoup de frustration évidemment car, même si nous avons souffert en deuxième mi-temps, nous aurions pu faire quelque chose de bien.

Le pénalty pour Rennes est-il justifié ?
Cédric Barbosa : Je ne dis pas qu’il n’y a pas pénalty, je m’inquiète surtout de la santé de notre gardien (ndlr : fracture du tibia pour Bertrand Laquait). Il y a eu de nombreuses décisions litigieuses de l’arbitre, cela fait beaucoup sur un match mais cela fait partie du jeu et nous n’allons pas baisser les bras.

Après les déclarations de Frédéric Antonetti à votre sujet il y a 3 ans («Cet imbécile-là, dès qu’il joue dans un club, ils descendent»), cela vous a fait plaisir de marquer contre son équipe ?
Cédric Barbosa : Non, il faut arrêter tout ça. J’ai préféré célébrer mon but en faisant une dédicace à mon coéquipier Guillaume Lacour, opéré cette semaine.

Vous vous êtes parlé avec l’entraineur breton ?
Cédric Barbosa : Non, pour quoi faire ? Nous ne nous connaissons pas, je ne vois pas pourquoi nous nous serions parlé, cela fait partie du foot.

Lire l’article