On a pu le voir dernièrement, l’ETG n’est pas aidé cette saison par l’arbitrage. Plusieurs erreurs en sa défaveur qui prive certainement le club de plusieurs points qui feraient beaucoup de bien au club.

Sans excuser les attitudes de Cédric Barbosa ou Cédric Cambon envers l’arbitre du match samedi contre Reims, il y a au delà de ces erreurs humaines un réel problème général. En effet, il devient très clair que selon qu’on soit puissant ou pas, on a pas le même traitement par l’arbitrage et les différentes commissions comme l’a présenté dernièrement Maxifoot. Sans revenir sur les traitements très différents en terme de permissions qu’on pu avoir cet été Luzenac et Lens par la DNCG, on apprend aujourd’hui que Cédric Barbosa sera (logiquement) convoqué par le Conseil national de l’éthique après son passage chaud au micro de Beinsports.

Si cette convocation est logique dans l’esprit sportif et réglementaire, ce qu’il est moins c’est que visiblement les gens de cette commission ne sont pas très cohérents. S’ils étaient logiques, ils auraient également convoqué Zlatan Ibrahimovic suite à son attitude envers l’arbitre contre Nantes qui ont été diffusées dans l’émission J+1 de Canal+ où on le voit dire à l’arbitre « Fils de pute » et « Va te faire foutre ».

J’aimerais sincérement qu’on m’explique pourquoi l’un est convoqué et pas l’autre. Est-ce que « voleur » est tellement pire que « Fils de pute » ? J’espère que c’est cela la raison, parce que sinon la seule différence serait que Zlatan joue au PSG et que Cédric Barbosa joue à l’ETG… on n’ose y croire…

De la même manière, Cédric Cambon a été expulsé pour comportement violent contre Reims. Pourquoi Yannick Ferreira Carrasco, qui colle son visage à celui de l’arbtre de Lyon – Monaco en Coupe de la Ligue et lui hurle dessus n’est pas lui aussi expulsé ?

Monsieur Lannoy réclame à ce sujet « Un retour à la raison », sans faire aucune critique des arbitres, et bien sûr de la LFP et des institutions. Un message très clair qui signifie : « On s’en fout d’être mauvais, arrêtez de nous critiquer ».

[Tweet « Stéphane Lannoy demande un retour à la raison ? Nous réclamons à un arbitrage raisonnable. »]

Chaque année, il y a des arbitres (comme les équipes) qui sont reléguées en Ligue 2. Et chaque année, les auteurs des plus grosses erreurs restent en Ligue 1, à la stupéfaction de tous. Mais comme les notations et les classements des arbitres sont opaques, ils peuvent faire leur sauce à leur goût et s’arranger très facilement.

Et parti comme c’est, vous pouvez parier que ni Anthony Lopes (pour sa charge sur Modou Sougou) ni Franck Signorino (pour son tacle par derrière au niveau du genou de Clarck N’Sikulu) ne seront eux aussi convoqués par la commission de discipline.

Et pendant ce temps là, Frédéric Thiriez (président de la LFP), s’excuse personnellement auprès du président du PSG pour le « terrible arbitrage » quand ça arrive aux champions de France. Il est grand temps qu’il y ait un grand ménage dans les institutions do football français, que ce soit LFP ou arbitres…