Parti lundi en Tunisie pour raisons familiales, Saber Khlifa n’est toujours pas rentré en Haute-Savoie.

Patrick Trotignon, qui a d’abord prévenu le joueur par média interposé, c’est montré pessimiste sur la suite des événements dans le Dauphiné Libéré :

On ne sait rien de plus pour Khlifa, on n’a aucune nouvelle. On a des soupçons de tromperie, de mensonge. On lui a envoyé un mail, des SMS mais il ne répond pas et il reste injoignable. Il devait nous tenir au courant aujourd’hui, il ne l’a pas fait. Des agents lui font croire qu’il peut être libre et s’engager avec le Club Africain qui lui proposerait un gros salaire. Mais ce n’est absolument pas le cas.

Le club lui a donné un ultimatum : lundi après-midi à 16h30. Souhaitons que tout s’arrange très vite pour l’attaquant tunisien.