Stéphane MBia :

Notre principal adversaire, c’est nous-mêmes. Nous avons cinq mois pour tout casser. Chaque match doit être celui de notre vie. Parce que vous êtes champions vous pensez que ce sera simple ? Vous avez la réponse. Si vous ne vous bougez pas, vous ne vous en sortirez pas. Nous avons des devoirs à remplir. Ça ne commence pas en février mais dès dimanche contre Evian.

Source : Maxifoot