A 32 ans, l’ex Espoir Olivier Sorlin retrouve la L1 qu’il a avait quittée en catimini il y a deux ans. Sans être revanchard, il entend rappeler qu’il a le niveau et que son équipe peut se maintenir.
Notre dernier échange avec Olivier Sorlin remontait à l’époque où il brillait à Montpellier et en équipe de France Espoirs. On prédisait alors au joueur une grosse carrière. Les plus gros clubs français le suivaient. Mais son parcours, loin d’être mauvais, n’a jamais pris l’envol espéré, notamment en raison de son passage au mauvais moment à Monaco. Pratiquement dix ans plus tard, l’homme est resté le même : un brin timide, rechignant toujours à parler de lui, préférant s’effacer devant le collectif. Et puis au bout de quelques minutes, avec son accent stéphanois prononcé, le joueur se livre enfin un peu. Oui, il entend montrer à une Ligue 1 qui ne voulait plus de lui il y a deux saisons qu’il n’est pas fini… Et oui, Evian n’est pas là pour faire de la figuration dans l’élite.

Lire l’article sur Olivier Sorlin sur Sport365