Brice Dja Djédjé, le défenseur d’Evian Thonon-Gaillard, est avec Jérôme Leroy l’autre ex-Parisien qui rencontrera son ancien club se dimanche. Sur le site de son club, il est revenu sur ses débuts au PSG, ses rapports avec Mamadou Sakho et le nouveau statut du club de la capitale.

Au centre de formation du PSG entre 2002 et 2010, le latéral ivoirien n’avait pas réussi à signer pro. Un échec décevant sur le moment mais qu’il ne regrette pas forcément. « Je jouais à Montrouge puis je suis parti à Issy-les-Moulineaux. Ensuite, j’ai rejoins Paris, j’avais 12 ans. Le club ne comptait pas sur moi, c’est tout. Il y a eu une petite déception mais finalement c’est un mal pour un bien car j’ai découvert autre chose. Pourquoi le PSG ? C’était plus un choix familial. Rennes ou Nantes me suivaient mais en restant à Paris, je pouvais rentrer chez moi tous les week-ends.»

Lors de son passage à Paris, le jeune joueur de 20 ans était très proche de Mamadou Sakho, qui lui a su percer au PSG. « C’est comme un frère pour moi. On a tout fait ensemble à Paris. Mamadou a eu plus d’expérience plus tôt que moi. Maintenant, aujourd’hui, on joue tous les deux en Ligue 1. C’est le résultat qui compte pour moi. Chacun a fait sa route. Moi, je suis arrivé dans un autre club qui m’a permis de m’exprimer. »

Et concernant le PSG nouvelle version, le défenseur évianais refuse de faire un complexe d’infériorité, car lui aussi a le sentiment de jouer à côté de grands joueurs. « Je ne dirais pas que Paris c’est une autre planète. C’est sûr que ce n’est plus le Paris d’il y a deux ou trois ans lorsque j’y étais. Il y a désormais de plus grands noms. Mais Jérôme Leroy aussi c’est un beau nom du football français. Jamais je n’aurais imaginé jouer ici avec lui. »

L’article à lire sur Paristeam