Plusieurs jours après les faits, retour sur le traitement médiatique autour de mon article appellant au respect de Frédéric Antonetti.

Avant cette victoire à Valenciennes, l’ETG a traversé une semaine un peu particulière avec la reception de Rennes. Il était presque annoncé que Frédéric Antonetti était attendu de pied ferme au Parc des Sports.

Sauf que Antonetti a vu dans cette même semaine le décès de son père, qu’il enterrait le matin même du match à Annecy. J’ai alors pris la décision, seul, sans concertation et sans reflexion préalable, d’écrire un article appellant les supporters de l’ETG à respecter le deuil du coach de Rennes.

Absent ce week-end, c’est de loin que j’ai constaté que mon appel avait été entendu, ou tout au moins que les supporters avaient la même opinion que moi sur le sujet.

Après le match, le même jour Ouest France et Le Dauphiné Libéré parlent de cette initiative. Chouette non ?

Ben non, pas vraiment. Pour plusieurs raisons. Si par principe, c’est sympa que l’attitude des supporters soit médiatisé, car ça démontre que les supporters de l’ETG savent être intelligents, il y a deux choses qui m’embêtent, surtout venant de journalistes.

La première raison est qu’ils parlent pour cette initiative de « à l’appel d’un groupe constitué de supporters ». Or si je suis un supporter et que le blog à pour cible les supporters, je suis seul à l’initiative de cet article, il n’engageait donc que moi. Les groupes de supporters ont fait leur choix, influencés ou non par mon article, mais n’ont pas co-signé cet article. Gros manque de précision donc sur cette information…

Autre problème : un journaliste n’est-il pas sensé donner les sources de ses informations ? En l’occurrence, aucun des deux journalistes n’a parlé de là où il a trouvé cette information. Le nom « ETGblog » n’apparait nulle part, personne ne m’a contacté pour demandé des précisions…

Résultat : de nombreux sites ont repris l’information telle quelle, sans encore une fois chercher l’exactitude de l’information ni chercher à donner leur source. Sont alors coupables les sites très reconnus comme Chronofoot et du coup Yahoo et Supporter Mondial, Sports365, Top Mercato

Pas très sérieux tout ça…