Face à une équipe d’Evian-Thonon Gaillard valeureuse, solidaire et bien organisée, le Paris Saint Germain n’a pu faire mieux que ramener le point du match nul, 2-2. Un score de parité mérité au vu de la rencontre au cours de laquelle les deux équipes auront eu chacun leur mi-temps.

Dans cette fin d’après-midi ensoleillée du Parc des Sports d’Annecy, l’équipe d’Evian accueillait l’ogre parisien devant un public venu en nombre. Les quelques 300 bruyants supporters de la capitale s’étonnaient dès l’entame du match de la composition de leur équipe, où Jallet avait laissé la place à Ceara, Bodmer à Chantôme, et surtout Camara à Armand, positionné dans l’axe de la défense aux côtés de Lugano. Ce léger remaniement se justifiait sans doute par l’enchaînement des matches que doivent disputer les rouges-et-bleus tous les trois jours, mais il laisse songeur quant à la capacité de Lugano à s’adapter à un nouveau compère, alors qu’il semblait à peine trouver ses marques aux côtés de Camara.

Lire l’article sur evous.fr