MT : stage kitesurf : Pour surfer comme un professionnel

MD : stage kitesurf : Une formation qui permet aux passionnés de sport nautique d’améliorer leur performance.

Le kitesurf est une activité nautique très populaire tant pour les amateurs que pour les experts. Aimeriez-vous aussi en pratiquer ? Eh bien, vous pouvez suivre un stage kitesurf pour améliorer vos compétences en la matière. Mais pourquoi est-ce si important d’effectuer ce type de stage ? Allons tout de suite répondre à la question.

Le kitesurf : De quoi s’agit-il ?

Le kitesurf est une activité nautique très répandue dans le monde. Il se pratique sur une planche guidée par une voile et pilotée par une barre de commande appelée « rider ». Pour ne pas fatiguer les bras du sportif, la majorité de la puissance que le kite génère est envoyée à l’intérieur du harnais du rider à l’aide d’un crochet, ce système est appelé hooking.

Les passionnés de sport nautique apprécient fortement cette activité pour la sensation extrême qu’elle leur procure, leur donnant la liberté de surfer dans de magnifiques lagons et de se propulser en l’air, sans avoir besoin de vague.

Cependant, ce sport à sensation n’est pas facile à pratiquer comme il le parait. Pour avoir une autonomie, il est indispensable d’acquérir des compétences en effectuant un stage kitesurf dans une école de formation adéquate.

Un stage de kitesurf : Pour améliorer les compétences

Le stage de kitesurf est recommandé pour quiconque désire progresser dans l’activité en combinant plaisir, performance et sécurité. Un grand nombre d’école Française de voile comme Prokite propose un enseignement de qualité en kitesurf ou en stand up paddle pour les novices, les confirmés et les experts.

Suivre un stage permet d’acquérir le minimum de connaissances avec des moniteurs qualifiés et diplômés d’Etat. Ils vous apprennent toutes les normes de sécurité et les techniques pour faire une progression rapide afin de découvrir de nouveaux spots de kite. Ce stage vous apprend d’une part à maitriser l’équilibre, piloter la barre de commande, et évaluer les risques en fonction des conditions météorologiques ; et d’autre part à maitriser les règlementations des plages et connaitre les mesures de sauvetages. En résumé, le but du stage est de vous aider à devenir un bon kitesurfeur.

Comment se déroule la formation ?

En France, une centaine d’écoles propose des cours de voie, incluant le kitesurf pour obtenir une Licence Fédération Française de Vol Libre (FFVL). En général, le stage dure entre quatre à cinq jours avec une session journalière intense de quelques heures.

Le premier jour est un stage d’initiation au pilotage de l’aile de kitesurf, permettant aux stagiaires de s’habituer à l’environnement, et sentir la maniabilité et la puissance des voiles en fonction des conditions météos.

Le deuxième jour est l’acquisition des mesures de sécurité et des techniques de déplacement. Le but étant d’avoir une autonomie dans les plus brefs délais.

Le troisième jour consiste à apprendre à se mettre debout sur la planche afin de sentir les premières sensations de glisse, une manœuvre appelée « water-start ».

Et enfin, les deux derniers jours pour une finalisation et une consolidation des acquis durant les trois premiers jours selon le rythme de chacun. Certains font leurs meilleurs spots pendant que d’autres sont déjà à perfectionner leur water-start.

Le kitesurf est-il accessible à tout le monde ?

Le prix d’un stage kitesurf varie souvent en fonction de :

  • L’emplacement géographique de l’école ;
  • La saison pour faire le stage ;
  • Le nombre de stagiaire par moniteur ;
  • Et le renommé de l’école, qui est un critère subjectif dépendant de chacun.

Globalement, le prix est compris entre 300 et 600 euros. Il inclue la location des divers équipements nécessaires au bon déroulement du stage comme les lunettes à webcam, les casques, et même dans certains cas le logement. Toutefois, l’assurance n’y est pas comprise.

Il est important de préciser que la période idéale pour effectuer un stage est entre Avril et Septembre, une période qui favorise les vents thermiques.