Lors de sa rencontre avec la presse, Patrick Trotignon, le président de l’ETGFC, a affirmé que le groupe pro est un peu trop important. Il aimerait passer de 29 à 25/26 professionnels la saison prochaine. Qui pourrait faire les frais de ce dégraissage ?

Regardons déjà parmi les joueurs dont le contrat se termine en juin (source : UNFP) :

– Sasa Cilinsek
– Johann Durand
– Christian Poulsen
– Nicolas Farina
– Jérôme Leroy
– Guillaume Rippert

Le maintien en poche, le contrat de Sidney Govou sera donc prolongé d’une saison, comme prévu. Mais sinon, vous constatez que de nombreux joueurs pourraient quitter l’ETG cet été.

Si on a aucun doute sur le fait que le club ne fasse rien pour retenir Cilinsek qui n’a joué que deux fois en deux saisons, et les deux matchs en début de saison en Ligue 2, les autres posent plus de questions.

Johann Durand pourrait faire les frais du fait que l’ETG a déjà 3 autres gardien et ne pas lui proposer de prolongation non plus.

Jérôme Leroy, s’il a été efficace lorsque Casoni puis Correa se sont servi de lui, pourrait choisir lui-même de ne pas renouveler, et aller voir ailleurs ou même arrêter sa carrière.

C’est encore aujourd’hui le plus grand mystère sur les perpectives avec Christian Poulsen. Le danois est sans doute en pleine réflexion avec sa famille à savoir si le défi de l’ETG vaut une saison supplémentaire ou si la perspective d’un retour au pays à Copenhague est trop tentante. Le dossier devrait être en discussion rapidement entre le joueur et le club. Le salaire du joueur sera sans doute un élément centrale des discussions.

Les deux derniers joueurs accrocheront sans doute leur avenir au club à la volonté de Pablo Correa : Nicolas Farina et Guillaume Rippert ont sans doute les qualités pour rebondir ailleurs, mais où se situe leur préférence ? Cela dépendra aussi de ce qu’on leur proposera.

On s’aperçoit donc que le problème de Pascal Dupraz et de Patrick Trotignon ne sera pas vraiment de dégraisser mais plutôt de bien recruter ensuite pour combler ces départs. Avec 6 départs, il faudra au minimum deux arrivées. Ces deux arrivées pourraient être un défenseur et un milieu. Si on regarde l’effectif, il pourrait s’agir d’un latéral gauche pour suppléer Fabrice Ehret et idéalement un milieu offensif gauche.

Ensuite, il y a aura aussi des départs possibles pour des joueurs qui ont envie de voir ailleurs. On peut penser à Yannick Sagbo ou Kévin Bérigaud, qui s’affichent comme les plus courtisés. Mais si les deux ont fait une bonne saison, ce n’est peut-être pas encore celle qui leur permettrait de mettre les grands clubs à leurs pieds. Une saison de plus au minimum serait sans doute judicieuse.

Une autre interrogation se pose pour Daniel Wass et Thomas Kahlenberg, très en vue cette saison. Le club lévera t-il la clause d’achat ?

Donc le mercato estival de l’ETG pourrait bien être calme. Ce qui est plutôt positif sachant que le groupe vit bien tel quel.