Il faut absolument que l’on garde nos nerfs. Il faut aussi que l’on soit servi par la chance et par la psychologie. Là, il faut panser nos blessures. A défaut de repartir à la guerre, on va devoir repartir au combat car le football est un combat. Tant ça soulève les foules, chacun le comprend.

via EVIAN TGFC / PASCAL DUPRAZ – Pascal Dupraz veut se battre avec intelligence.