Il n’y a pas de bon moment pour prendre le PSG. Peut-être qu’on peut les battre à l’apéro ou au ski. On n’est pas mal dans ce domaine. Plus sérieusement, il reste cinq journées et il nous manque des points pour le maintien. J’aimerais qu’on soit à 40 points le plus vite possible.

via Pascal Dupraz : « Peut-être qu'on peut les battre à l'apéro ou au ski » – leParisien.fr.