C’est la phrase du jour en conférence de presse de l’ETG. Elle a été prononcée par l’entraineur des Croix de Savoie :

« Nous méritons d’être davantage soutenus. C’est un message aux supporters. Nous avons besoin d’eux ! »

Sur le fond, Pascal Dupraz a totalement raison. Le Parc des Sports se vide petit à petit, et même si les groupes de supporters sont de plus en plus actifs, le reste du stade est bien souvent morne et ne pousse que rarement son équipe à se dépasser.

Mais au delà de ce constat, le druide et son relai sur le terrain, Olivier Sorlin, devraient veiller à ce que certains principes sur le respect des supporters soient respectés. Et l’un de ceux là est que, dans la victoire ou la défaite, les joueurs viennent remercier leurs supporters, surtout à l’extérieur.

On ne cesse de le répéter, le club se construit encore. Et si des bonnes habitudes sont déjà prises dans certains domaines, celui là est un gros point noir. Imaginez la frustration des supporters qui mettent de leur argent personnel et de leur temps pour faire des milliers de kilomètres pour voir leur équipe rentrer au vestiaire sans avoir pris une petite minute pour applaudir leurs supporters.

On entend même certains supporters de longue date se lasser de certains comportements. On met des bâtons dans les roues des supporters qui veulent faire des animations, des tifos, utiliser des drapeaux… Et pourtant, on ne peut pas dire que le club puisse se plaindre de ses supporters, qui se tient à carreaux en général, n’utilise jamais de fumigènes.

Alors oui Monsieur Dupraz, vous méritez d’être plus soutenus, mais on connait votre attachement aux valeurs morales, et on sait que vous saurez aussi oeuvrer de votre côté à améliorer le respect dû aux supporters. Et ça ne pourra que profiter à l’ambiance et à l’équipe.