Je ne le fais pas exprès. Je suis de la sorte, je me regarde sans souci dans le miroir quand je me couche et quand je me lève. J’ai été bien élevé par ma maman, j’ai d’aucunes valeurs et j’essaye de les véhiculer. Je suis très respectueux des gens, fier également.

Authentique, je le répète. Je ne triche pas. Je suis ravi d’entraîner un club de L1, une belle parenthèse. Je pense d’ailleurs passer mes diplômes – du fait des reproches de mes «copains» syndicalistes.

via Pascal Dupraz : «Le TFC devrait être un modèle pour beaucoup» – 01/11/2013 – LaDépêche.fr.