S’il y a bien une chose que les supporters de football n’aiment pas qu’on leur disent, c’est de se taire. Et pourtant, à l’occasion de la réunion entre les supporters et le club cette semaine, c’est plus ou moins ce qui a été indiqué aux clubs de supporters.

A quelques jours dela réunion concernant le futur stade, le club avait convié les clubs des supporters mercredi soir, en compagnie d’Olivier Sorlin, Cédric Barbosa et Sidney Govou ainsi que Patrick Trotignon, Pascal Dupraz et son fils Julian, responsable communication du club.

Et lorsque les supporters répètent leur mécontentement concernant les prix pratiqués au stade, au club on leur reproche leur comportement sur les réseaux sociaux, comme l’explique un supporter interrogé par le Duaphiné Libéré :

En fait, on nous demande de nous mobiliser mais sans jamais évoquer les choses négatives. On nous demande ouvertement de nous taire.

Au moment où l’équipe a besoin de ses supporters et que le stade peine à se remplir à l’approche de l’hiver, le club serait-il définitivement en train de se mettre à dos ses fidèles supporters avec une attitude quelque peu provocatrice ?

Ce n’est pas la première fois que ça arrive, mais cette tension pourrait se cristalliser définitivement si l’annonce est faite que le futur stade se construirait à Seynod.

En tout cas, sachez-le : le club surveille ce que vous dites sur internet. Mais comme le disait Nicolas Sarkozy : « J’écoute, mais je tiens pas compte. »

Quand on connait les efforts et les sacrifices faits par les supporters historiques des Croix de Savoie depuis la montée en Ligue 2, de leur calme et du peu de problèmes qu’ils posent au club, quand on sait aussi qu’ils sont nombreux à regretter qu’ils ne puissent pas réaliser les tifos qu’ils souhaitent, ce nouvel affront ne risque pas d’arranger les choses.

A croire que le club ne veut pas de supporters mais seulement des abonnés consommateurs. A ce prix là, autant rester devant sa TV alors…