Comme nouveau promu en Ligue 1, l’ETG va devoir faire face à la demande grandissante des supporters, des journalistes mais aussi des amateurs de foot en général. Même si beaucoup de chantiers (réel ou virtuels) sont en cours et qu’on ne peut pas tout faire en un été, surtout à peine un an après l’accès au statut pro du club, on peut tout de même faire un petit tour d’esprit de ce que l’ETG propose à l’extérieur et surtout ce que le club pourrait proposer pour combler le retard sur les autres clubs de Ligue 1.

Site internet

S’il n’est probablement pas assez mis à jour, cela semble s’améliorer un peu depuis cette inter-saison, avec un peu plus de reportages avec des photos des photographes officiels. La partie information sur les joueurs n’est pas encore à jour et un peu limitée. A part cela, il faut avouer qu’il n’y a pas grand chose de plus à voir chez les autres clubs. Peut-être plus d’interactivité avec des sondages par exemple ? D’autres pourraient parler du design du site. Mais les goûts et les couleurs…

Présents il y a quelques temps, il y a quelque chose qui a malheureusement disparu sur le site : les commentaires des matchs. Lorsque je l’ai fait, avec mes moyens limités, lors du match contre Bastia, ça a été beaucoup apprécié.

WebTV

Sans parler d’avoir une vraie chaine dédiée comme pour l’OM ou le PSG, la plupart des clubs ont fait l’effort d’avoir leur propre équipe de réalisation de vidéos. Ainsi, même à Besançon, ils ont depuis plusieurs années une webTV qui permet d’avoir régulièrement des images du club et des interviews des joueurs. Parce qu’aujourd’hui, si on doit attendre le rendez-vous hebdomadaire sur TV8 Mont Blanc pour avoir 3 minutes d’info en vidéo…

Facebook

Le club a bénéficié de sa belle progression en Ligue 2 pour recruter beaucoup sur Facebook. Mais en fin de compte, il n’est pas fait assez pour informer les supporters. S’inscrire comme fan d’un club devrait être plus respecté. On veut avec cette inscription avoir de l’information, se rapprocher des joueurs… Aujourd’hui, on a juste droit au fil d’actualités du site officiel… Aucune interaction, si on pose une question, pas sûr du tout d’avoir une réponse. Dommage !

En fin de saison dernière, une personne semblait avoir pris place derrière le compte pour commenter un peu le match. Visiblement géré par un stagiaire, cela a apporté un peu d’activité, mais cela manquait quand même de précision. Bonne idée à la base, mais exploitée de manière trop frileuse.

Twitter

Le club possède aussi un compte Twitter. Mais en réalité, il ne reprend que les publications sur Facebook. Or on ne communique pas de la même manière sur Facebook et Twitter… Du coup, il ne sert pas à grand chose. D’autant qu’à priori, il n’y a personne non plus derrière pour répondre si jamais on pose une question. Sur Twitter il faut aussi savoir écouter et répondre.

Mobile

Tous les clubs n’ont pas encore d’application iPhone ou autres mobiles, d’autres viennent tout juste de les inaugurer, mais ce n’est pas une raison pour ne pas y songer. C’est une nouvelle et efficace façon de communiquer. Avec ce genre d’outil, on peut imaginer plein de choses : permettre aux supporters de participer à une galerie de photos, envoyer des alertes info pour avertir tout de suite les supporters d’une nouvelle importante…

Conclusion

Donc sur le côté communication, et principalement sur internet, le club a encore beaucoup à faire. C’est vrai que la progression du club a été si rapide qu’on peut aussi comprendre le retard, mais il ne faudrait pas qu’ils s’y mettent trop tard non plus.
Ils ne sont sans doute pas sans ignorer que ça leur serait largement profitable. Fédérer les supporters, c’est aussi remplir le stade, vendre plus de maillots et donc intéresser encore plus les annonceurs et les investisseurs.
Donc puisque le club semble lire ce qu’on dit sur lui, souhaitons que ces conseils ne tomberont pas dans l’oreille d’un sourd. Et s’ils veulent en causer, y’a le formulaire de contact, ça sera avec plaisir !