Les Haut-Savoyards ont manqué les débuts de leur deuxième saison parmi l’élite. Trop brouillons et trop friables, ils ont concédé une défaite logique face à des Girondins séduisants.

Lire l’article du Dauphiné Libéré