Le coup de bambou pris sur le crane samedi soir suite à la défaite face à Reims fait mal. Si les espoirs de maintien en Ligue 1 des Croix de Savoie ont considérablement diminué, il existe toujours plusieurs possibilités pour se maintenir. Faisons le bilan.

Etat des lieux, les concurrents

A ce jour, l’ETG possède donc 4 points de retard sur Reims et 5 sur Toulouse, avec la même différence de buts. Ce sont donc logiquement les deux cibles principales de l’ETG en cette fin de saison. Nice, Lorient et Caen sont aussi à portée de tir, mais pour les doubler il faut prendre 6 points au minimum.

Les matchs à jouer

Bastia – Caen et Caen – ETG
ETG – Saint-Etienne et Caen – ETG
Guingamp – Toulouse et Toulouse – Nice
Nantes – Lorient et Lorient – Monaco
Nice – Lens et Toulouse – Nice
Reims – Rennes et PSG – Reims

Les scénarios pour doubler Reims

L’ETG a donc 4 points de retard à rattraper sur ces deux matchs sur Reims. Il faut donc marquer au moins 4 points, donc finir la saison invaincu. Un match nul est autorisé contre Saint-Etienne, à condition d’aller gagner à Caen. Evidemment, cela est à coupler au fait que Reims ne gagne plus cette saison. En cas de défaite de l’ETG ou d’une victoire de Reims, ils seront maintenus.

Les scénarios pour doubler Toulouse

Les probabilités pour doubler Toulouse sont réduites car il faut marquer un point de plus que vis à vis de Reims. D’autant qu’ils affrontent deux équipes qui ne sont pas trop en danger pour cette fin de saison. Mais si le TFC ne parvient à prendre qu’un point sur les deux matchs, l’ETG peut passer devant en gagnant les deux siens.

Les scénarios pour doubler Nice, Lorient ou Caen

Pour ces trois adversaires, le maintien est quasiment déjà atteint. La seule possibilité de les doubler étant donné le nombre de points d’écart mais aussi la différence de buts, c’est à la fois de gagner les deux matchs mais aussi qu’une de ces équipes perde les deux siens.

Si miracle il y a…

… il sera sans doute bien engagé dès samedi. En effet, il faut déjà ne pas perdre contre l’ASSE et espérer une contre performance d’une ou plusieurs de ces équipes dans le même temps. Le plus probable serait de faire ce samedi un meilleur résultat que Reims et de prendre le ou les points nécessaires à Caen en espérant que le PSG gagne à domicile pour fêter son titre.

Le double faux pas de Toulouse parait nettement plus difficile à espérer. Les deux autres pistes seraient celles de Lorient qui enchaine un déplacement difficile à Nantes et la réception de Monaco ou celle de Caen, qui peut tomber à Bastia avant de recevoir l’ETG dans un match couperet qui ferait beaucoup penser à celui à Sochaux la saison dernière.

Quels que soient les calculs de probabilités, sur le terrain il n’y en aura pas, car l’ETG n’a que peu d’autres possibilités que de gagner ses deux derniers matchs. Et ça pourrait même être insuffisant…