Avec Dijon, Evian-Thonon-Gaillard va découvrir une Ligue 1 que l’AC Ajaccio, l’autre promu, a déjà fréquentée. Les points communs entre ces deux bizuts ne s’arrêtent pas là. Le club haut-savoyard disposera avec celui de la capitale bourguignonne d’un des plus petits budgets de l’élite. « Autour de 25-26 millions d’euros, en tenant compte de l’association et du centre de formation », annonce Patrick Trotignon. Ce modeste compte en banque, aux antipodes des moyens dont peuvent se prévaloir les gros bras de la Ligue 1 va obliger le président d’Evian-T-G à appliquer une rigueur budgétaire que la DNCG ne se privera pas de lui imposer. « Je m’attends à ce que notre masse salariale soit encadrée. On a l’habitude… »

Lire l’article