«  Le président Trotignon a délibérément organisé la politique de la terre brûlée », assure aujourd’hui un bon connaisseur du dossier, plutôt favorable à la nouvelle direction.

Vous pouvez désormais lire l’intégralité de l’article du Messager sur leur site web :

Guerre des dirigeants à l'ETG FC : l'avenir du club n'est pas tout rose – LeMessager.fr.